Comment protéger sa piscine en hiver ?

La piscine est l’un des passe-temps les plus appréciés par les gens, en ce moment, surtout en saison d’été. Pour cela, il faut bien l’entretenir pour ne pas avoir de mauvaises conséquences au niveau sanitaire. Et quand l’hiver arrive, et que les piscines sont fermées, elles ont aussi besoin d’entretien. En effet, pour l’entretenir et le protéger contre le froid de l’hiver, on procède à l’hivernage. Mais c’est quoi l’hivernage ?

L’hivernage de la piscine, c’est quoi ?

L’hivernage de la piscine, c’est l’action de protéger votre piscine pendant la saison de l’hiver, d’où, la protection de piscine en hiver. C’est-à-dire que, quand il fait froid, la saison de piscine se termine et qu’il faut la préserver contre le gel. En effet, il existe deux types d’hivernages qui sont : hivernage actif et hivernage passif. Pour l’actif qui est un semi-hivernage, il consiste à laisser fonctionner en permanence et au ralenti le système de filtration, il faut aussi couvrir la piscine avec une bâche pour hiver, se servir d’un coffret antigel pour la filtrer automatiquement, et utiliser des produits d’hivernage. Quant au passif qui est un hivernage complet, il consiste à arrêter totalement le système de filtration et le fonctionnement de la piscine, et les nettoyer, mais aussi de baisser le niveau de l’eau avant de la couvrir d’une bâche d’hivernage. Donc, c’est à vous de choisir lequel des deux convient mieux à votre piscine.

Ses avantages

Chaque mode d’hivernage a ses avantages pour une protection de piscine en hiver, mais si vous optez pour l’actif, la qualité de l’eau de votre piscine restera constante, la pompe est protégée contre le grippage, le coût est moins cher et votre piscine peut être facilement remise en marche pour la prochaine saison. Et, si vous choisissez le mode passif, vous économiserez, car, pendant l’hiver, elle ne consomme pas d’électricité et les produits pour l’hivernage passif sont moins chers. De plus, avec son utilisation, vous ne vous souciez plus de rien pendant tout le reste de la saison.

Ses inconvénients

Pour la protection de piscine en hiver, l’utilisation de l’hivernage actif est plus onéreuse en termes d’énergie, car, la pompe est mise en marche pendant tout l’hiver, en plus, il faut la surveiller constamment pour savoir si le système de filtration marche bien et si l’eau ne givre pas. Et avec l’usage de l’hivernage passif, son installation et sa remise en marche après l’hiver sont compliquées, de plus, les outils pour la mise en place sont chers. Donc, il faut bien choisir si vous voulez être satisfait de votre choix.

Acheter un spa de nage à Annecy
Les produits à utiliser pour votre piscine