Comment délimiter votre terrain et valoriser votre extérieur ?

grillage
Tout propriétaire est libre de délimiter son terrain à sa guise. En réalité, c’est un choix très important, car cela permet de s’assurer intimité et sécurité, mais aussi de respecter les règles en matière d’urbanisme. Délimiter votre terrain vous permet de respecter vos limites pour ne pas violer la propriété de vos voisins. Mais comment bien s’y prendre et valoriser son extérieur par la même occasion ? Découvrez ici quelques solutions et dispositions à adopter pour délimiter votre terrain et mettre en valeur votre extérieur.

Quel équipement choisir en fonction de la solution recherchée ?

Avant de s’engager dans des projets de délimitation de terrain, il est important de définir ses attentes pour savoir quel équipement choisir. En réalité, un terrain peut être délimité pour diverses raisons. Pour une simple délimitation, sans aucune autre préoccupation, l’utilisation d’un simple grillage peut apporter la solution. Lorsqu’il s’agit de se mettre à l’abri des regards, de passer de bons moments dans son jardin tout en profitant de son intimité, le mieux est d’opter pour une palissade ou une clôture en PVC.

Pour éviter à vos animaux de s’aventurer sur la propriété des voisins, il sera aussi nécessaire de délimiter votre terrain. Dans ce cas, un grillage simple torsion peut être utile. Cependant, si vous avez des enfants, ceux-ci s’amuseront certainement et peut-être avec des jouets ou objets pouvant déformer la clôture en cas de contact. Il est donc mieux d’opter pour une clôture un peu plus rigide, comme le grillage soudé.

Par ailleurs, si vous hébergez certains animaux imposants chez vous, ou si vous vous inquiétez pour votre sécurité, il faudra beaucoup plus miser sur la rigidité de la clôture. Dans ce cas, il est mieux d’opter pour un grillage 2m pas cher, ou une clôture de la même hauteur faite en pierre, en fer ou en parpaings.

Quels types de matériaux choisir pour son grillage ?

Après avoir défini la solution adaptée au niveau de sécurité recherché, il est maintenant important de se tourner vers le choix du matériau. De nombreux matériaux sont utilisés pour la construction des clôtures servant à délimiter un terrain :

  • La clôture en bois : elle offre une large gamme de choix, donc diverses possibilités de personnalisation. En plus de délimiter votre jardin, la clôture en bois met en valeur votre extérieur.
  • La clôture en aluminium : avec son côté design, elle attire une multitude de personnes. De plus, cette option ne nécessite aucun entretien particulier, ne rouille pas, mais est un peu coûteuse.
  • Le béton : ce matériau améliore la décoration de votre extérieur. Il peut s’associer à d’autres matériaux et être personnalisé de diverses façons pour mieux sublimer l’extérieur.
  • Le fer forgé : avec son aspect traditionnel, le fer forgé améliore l’esthétique de votre extérieur sur toutes ses formes (classique et moderne). De plus, si sa couleur noire ne vous plait pas, vous pouvez aisément le repeindre.
  • La clôture végétale : c’est l’une des meilleures solutions pour délimiter votre terrain et mettre en valeur votre extérieur. Avec une clôture végétale, vous pouvez varier le type de plante utilisée pour une meilleure esthétique.

Les dispositions à prendre pour installer une clôture sur son terrain

La délimitation d’un terrain fait partie des droits de chaque propriétaire. Cependant, pour y procéder, il est important de prendre quelques dispositions.

Prévenir les voisins

Avant toute délimitation de votre terrain, il est important de prévenir les voisins pour maintenir de bonnes relations. Il faut s’assurer que l’installation d’une clôture ne perturbera pas leur quotidien. De plus, afin d’éviter tout conflit, vous devez aussi veiller à ne pas installer la clôture en dehors des limites de votre domicile.

Prendre connaissance du PLU et faire une déclaration préalable de travaux

Le plan local d’urbanisme peut imposer quelques restrictions en ce qui concerne la délimitation d’un terrain. Celles-ci peuvent concerner la hauteur des clôtures, le choix des matériaux et même leurs couleurs. Avant de démarrer les travaux, il est donc préférable de prendre connaissance du PLU. De plus, vous serez appelé à déposer une déclaration préalable de travaux à la Mairie dans certaines zones et dans certains cas de délimitation.

Les étapes à suivre pour l’installation d’une clôture : cas du grillage souple

Le grillage souple est l’un des types de clôtures les plus faciles à installer. Son installation se fait en quatre (04) principales étapes :

Délimiter le terrain

Pour installer sa clôture, il faut avant tout définir son emplacement, puis délimiter la surface devant être couverte par le grillage souple. À cet effet, il faut placer des piquets sur le périmètre couvert. Chaque piquet doit être enfoui à 30 cm de profondeur et séparé de 2 à 3 mètres des autres. Il faudra ensuite les relier avec des ficelles, tout en étant précis pour respecter le périmètre de la clôture.

Creuser et poser les poteaux

Après les précédentes manœuvres, des trous seront creusés à la place des piquets. Les trous doivent être bien larges et profonds pour garantir la rigidité des poteaux. À noter que ce sont les poteaux d’angle qui sont placés en première position, puis scellés avec la dalle de béton. Ils seront reliés avec du fil pour s’assurer de leurs droitures. Les poteaux intermédiaires seront ensuite placés.

La mise en place du grillage

Lorsque le béton a séché, on peut désormais mettre en place son grillage. Pour ce faire, fixez une barre de tension au niveau du premier poteau avec un fil de tension. Déroulez ensuite le grillage et fixez-y les poteaux avec du fil conducteur.


Chaise longue : comment choisir la bonne ?
Les brises vue terrasse : accessoires pratiques pour être discret chez soi